Journée Scientifique SFR Santé et Société

mardi, décembre 11, 2018

20 décembre 2018, 14h30 à 17h00, Salle A203, Bâtiment BSHM de l'Université Grenoble Alpes

Présentation de deux projets de recherche :

"Les apports d'une Unité de concertation éthique en Néphrologie dans la prise en charge médicale en dialyse des patients en fin de vie"

"Les processus identitaires et les modes de pensée cognitifs sous-jacents aux troubles anxio-dépressifs et au bien-être chez le lycéen"

Programme :

14h30 / Accueil

15h00 - 15h45 / Les apports d'une Unité de Concertation Éthique en Néphrologie dans la prise en charge médicale en dialyse des patients en fin de vie

Laurence Cimar, Centre de Recherches Juridiques (CRJ)
Jocelyne Maurizi, Clinique Université de Néphrologie - Pôle DIGIDUNE - CHUG
Eric Fourneret, Laboratoire PPL AE3699 - ISJPS Sorbonne - UGA - INSERM U1205

L'objectif de cette recherche était d'évaluer l'impact d'une structure de réflexion éthique collective pluridisciplinaire sur la prise en charge médicale des patients dialysés, en fin de vie, après plus de 10 années de fonctionnement. Les apports non négligeables pour les professionnels de santé dans leur prise de décision et leur relation avec les patients et leur famille montrent l'intérêt de poursuivre la mise en place de ces groupes au sein des services ou pôles hospitaliers et de santé.

15h45 - 16h30  / Les processus identitaires et les modes de pensée cognitifs sous-jacents aux troubles anxio-dépressifs et au bien-être chez le lycéen

Christine Cannard,Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition (LPNC). CNRS/UGA.
Celine Baeyens, Laboratoire Interuniversitaire de Psychologie (LIP/PC2S). UGA
Marianne Mathon, Etudiante en Master de psychologie clinique. UGA.

L'objectif principal de l'étude est d'examiner les relations entre les processus du modèle en 6 dimensions de la construction identitaire, les différents modes cognitifs des pensées répétitives et les troubles anxieux-dépressifs pour mieux comprendre ces troubles et les prévenir. 1403 élèves de seconde (moyenne d'âge 16 ans, 57% garçons), de filière générale (57.3%), technologique et professionnelle (42.7%), ont participé à l'étude.

S'inscrire